mars bleu 2018Le mois de mars est consacré à l’information et la prévention pour lutter contre le cancer colorectal, aussi appelé cancer de l’intestin.

 

Dépistage du cancer colorectal - Un nouveau test : le test immunologique (OC-SENSOR)

En France, ce cancer est le 3ème le plus fréquent et le 2ème le plus meurtrier. Il touche 4 hommes sur 100 et 3 femmes sur 100, le plus souvent après l’âge de 50 ans. Pourtant, un test de dépistage simple et rapide existe, il peut être réalisé à domicile. Le plus souvent, il permet de détecter des cancers à un stade précoce et d’augmenter ainsi les chances de guérison. Grâce à ce dépistage, on peut aussi repérer des lésions précancéreuses avant qu’elles n’évoluent. Ce test et son analyse sont pris en charge à 100% sans avance de frais de votre part.

Jusqu’à présent, moins d’une personne sur trois se fait dépister en Essonne, alors qu’il en faudrait au moins 50% pour diminuer la mortalité par cancer colorectal : détecté tôt, il se guérit dans 9 cas sur 10. Alors n’hésitez pas, parlez-en à votre médecin traitant !

Depuis 2015, un nouveau test de dépistage plus simple, plus rapide (1 seul prélèvement) et qui se réalise à domicile existe. Il permet également de détecter plus de cancers, le plus souvent de petites tailles et des polypes.

L’ADMC 91 (Association pour le Dépistage des Maladies Cancéreuses de l’Essonne) invite tous les 2 ans par courrier les hommes et les femmes de 50 à 74 ans à se rendre chez leurs médecins traitants pour retirer un test de dépistage.

Le test est pris en charge à 100% par l’assurance maladie et les résultats vous sont envoyés ainsi qu’à votre médecin traitant dans un délai de 2 semaines.

Dans 96 % des cas, le test est négatif et vous êtes invités à le renouveler 2 ans plus tard. Il est très important de refaire le test tous les 2 ans car certains polypes ou cancers ne saignent pas au moment des prélèvements des selles. Par ailleurs, si des signes d’alerte surviennent dans l’intervalle (présence de sang dans les selles, diarrhée, constipation, douleurs abdominales…) allez consulter votre médecin traitant sans attendre le délai de 2 ans.

Dans 4% des cas, le test est positif. Cela ne signifie pas que l’on a un cancer : il indique seulement que du sang a été détecté dans les selles. Votre médecin vous prescrira une coloscopie pour en déterminer l’origine.

A partir de 50 ans, puis tous les 2 ans, le bon réflexe, c’est de parler du dépistage du cancer colorectal avec votre médecin traitant.Pour plus de renseignements, consultez le site internet de l’ADMC 91 à l’adresse suivante: www.admc91.org ou contactez-nous par téléphone au 01.64.90.75.81 ou par mail à : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Association pour le Dépistage des Maladies Cancéreuses dans le département de l’Essonne
Centre Médical de Bligny
CS 30365
91640 FONTENAY LES BRIIS


Ville de Saint-Michel-sur-Orge

Mairie - 16 rue de l'Eglise
91240 Saint-Michel-sur-Orge
Tél. 01 69 80 29 29