services equipementsRetrouvez dans cette rubrique, les différentes tribunes publiées par les groupes du Conseil municipal.

 

Tribunes dE juin 2018


Saint-Michel Ensemble

Le 12 mai dernier, un événement très grave s’est déroulé dans notre ville.
A la suite de l’intrusion à Saint-Michel d’individus véhiculés, un jeune homme a été victime d’une terrible agression.
Ce jeune homme est aujourd’hui dans un état de santé précaire mais néanmoins en amélioration.
Une enquête judiciaire, confiée à la sûreté départementale, a été ouverte sous l’autorité de Madame le Procureur de la République. Les faits sont d’une extrême gravité et les forces de police sont particulièrement mobilisées pour identifier les coupables et tenter de comprendre ce qu’il s’est passé. Aujourd’hui, la volonté de notre majorité est de diffuser un message d’apaisement, pour éviter l’escalade de violence ou l’esprit de vengeance qui nous plongerait tous dans une spirale dévastatrice dans laquelle il n’y aurait que des perdants.
Depuis cette date, le Maire a initié différentes rencontres avec le Maire de Sainte-Geneviève, le Commissariat de Police, le service jeunesse, le CEPFI, la Préfecture, une association de jeunes de la ville… Plusieurs actions de prévention et de dialogue ont d’ores-et-déjà été actées.
La Ville a également répondu à un appel à projets dans le cadre du FIPD afin de renforcer certaines actions déjà engagées mais aussi d’en organiser de nouvelles. Ces projets s’articuleront autour de thématiques : citoyenneté, sport, convivialité, parentalité.
Nous le redisons avec force. Cet acte est absolument intolérable et n’a pas sa place dans notre Etat de droit.
Nous avons tous un rôle à jouer dans l’apaisement et le vivre ensemble.

Groupe de la Majorité Municipale
"Saint-Michel Ensemble".

 


Agir ensemble à Gauche pour Saint-Michel

Texte non parvenu

Marie-Elisabeth Barde,
Laurie Bartebin, Alice Sebbag

 


SAINT-MICHEL EN COMMUN, ALTERNATIVE CITOYENNE

Ce journal, payé avec l’argent de tous les contribuables, devient un outil de moins en moins conforme avec la réalité.
La présentation simplifiée et enjolivée de certains dossiers ne permet pas aux Saint-Michellois d’avoir une vision objective de la situation. Les derniers articles publiés sur le budget, la GUSP, la vente de logements au Bois des Roches ou le dispositif « coeur de ville » qui doit"sauver" le centre commercial à la dérive sont truffés d’omissions et d’approximations.
La municipalité surfe sur des effets d’annonce dont la concrétisation est inexistante. Prenons quatre exemples :
- La palme revient à l’annonce en décembre 2013 des aménagements autour de la gare RER. Tout était parait-il "sur les rails" pour le lancement des travaux en 2014. On ne voit toujours rien venir !
- Le 21 mai 2015, le conseil municipal approuvait un contrat de ville prévoyant notamment la réhabilitation de la résidence Boiedieu-Bizet (353 logements). Alors qu’un décret oblige la présentation d’un rapport chaque année sur les actions conduites, la municipalité refuse toujours de présenter au Conseil municipal l’état d’avancement de ce dossier !
- Deux fois 150 000 € ont été inscrits respectivement aux budgets 2016 et 2017 pour l’installation d’une quinzaine de caméras de vidéosurveillance (en complément des 12 installées en 2012 pour 202 907 €). A ce jour, alors que la présence humaine dans nos rues a été réduite, aucune installation nouvelle n’a été réalisée et des doutes subsistent sur le fonctionnement des plus anciennes !
- Lors de chaque nouveau programme de constructions d’immeubles, nous attirons l’attention sur les questions de stationnement et de circulation automobile. On nous répond que cela sera traité grâce à l’étude (39 170 €) réalisée en 2016. Des éléments ont été présentés lors des dernières réunions des Conseils de quartier il y a plus d’un an. Que fait aujourd’hui la municipalité, alors qu’en plus nous constatons tous une dégradation persistante de la voirie ?
Pour échanger avec vous, rendez-vous citoyen : samedi 16 juin 2018 de 10h30 à 12h, salle Berlioz.

Jean-Louis Berland, Françoise Poli, Corinne Bediou, Clément Jehanno
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 


GROUPE ÉCOLOGISTES ET CITOYENS CŒUR D'ESSONNE

Le 30 avril, une marche citoyenne et solidaire a quitté Vintimille, à la frontière franco-italienne où des migrantssont bloqués, pour rejoindre Calais puisLondres le 8 juillet. Ce trajet symbolique a pour but de mettre en valeur les initiatives de solidarité avec les migrantset de plaider pour un "véritable accueil,contre le blocage des frontières et
contre le délit de solidarité".
Dans une actualité marquée par l’adoption de la très restrictive loi Asile et Immigration et par des actions xénophobes menées par des groupuscules d’extrême droite, il est urgent de militer pour le respect des droits fondamentaux, de montrer que les actions solidaires existent et qu’elles se passent bien.
C’est le cas à Saint Michel. Notre commune accueille actuellement une vingtaine de demandeurs d’asile, pris en charge par le Centre d’Accueil des Demandeurs d’Asile 91 géré par la Fondation Armée du Salut pour les accompagner pendant la période de traitement de leurs dossiers.
Au delà des problématiques logistiques rencontrés par le CADA et en l’absence totale de communication municipale, la question majeure qui se pose est la perception que les habitant.e.s et les élu.e.s ont des migrants en général et des demandeurs d’asile en particulier. De nombreux amalgames sont faits, et le manque assourdissant d’informations, mêlé au sensationnalisme souvent porté par les médias, génère unevision fausse de la réalité et des actionsmenées sur le terrain.
Il est essentiel de casser les préjugés : aussi nous avons proposé qu’une présentation du travail du CADA soit faite par son directeur lors du Conseil municipal du 24 mai. Proposition reportée malgré un ordre du jour peu conséquent ! Il faudra donc, une fois de plus, compter sur le secteur associatif pour rendre visible et humain l’élément "fraternité" de notre devise nationale, grâce à la Fête de la Solidarité organisée par le Collectif Solidarité de Saint Michel le 17 juin de 10h à 18h au stade de la Noue Rousseau.

Isabelle Catrain et Christian Soubra
https://ecologistescitoyens-cde.blogspot.fr/

 

 


Archives

2018

Tribunes janvier 2018

Tribunes février 2018

Tribunes de mars 2018

Tribunes d'avril 2018

Tribunes de mai 2018

Tribunes de juin 2018

 

2017

Tribunes_janvier_2017

Tribunes_février_2017

Tribunes mars 2017

Tribunes avril 2017

Tribunes mai 2017

Tribunes juin 2017

Tribunes juillet - août 2017

Tribunes septembre 2017

Tribunes octobre 2017

Tribunes novembre 2017

Tribunes décembre 2017

 2016

Tribunes_janvier_2016

Tribunes_Fevrier_2016

Tribunes_mars_2016

Tribunes_avril_2016

Tribunes_mai_2016

Tribunes_juin_2016

Tribunes_juillet-août_2016

Tribunes_septembre_2016

Tribunes_octobre_2016

Tribunes novembre 2016

Tribunes décembre 2016

2015

Tribunes-janvier-2015

Tribunes-fevrier-2015

Tribunes-mars-2015

Tribunes_avril_2015

Tribunes_mai_2015

Tribunes_juin_2015

Tribunes_juillet aout_2015

Tribunes_septembre_2015

Tribunes_octobre_2015

Tribunes novembre 2015

Tribunes_decembre_2015

Ville de Saint-Michel-sur-Orge

Mairie - 16 rue de l'Eglise
91240 Saint-Michel-sur-Orge
Tél. 01 69 80 29 29