services equipementsRetrouvez dans cette rubrique, les différentes tribunes publiées par les groupes du Conseil municipal.

 

TRIBUNES DE JUIN 2019


Saint-Michel Ensemble

Comme Nelson Mandela, nous sommes persuadés que « l’éducation est l’arme la plus puissante qu’on puisse utiliser pour changer le monde ». La réussite scolaire et les conditions d’apprentissage des jeunes Saint-Michellois sont au coeur de nos préoccupations.
Nous utilisons tous les outils à notre portée pour améliorer la situation actuelle, que ce soit pour les élèves, la communauté éducative ou encore les parents.
Ainsi, avec le plan Ecoles et Loisirs 2020, nous créons 8 salles de classes et 14 salles d’accueil de loisirs, tout en réhabilitant entièrement l’école Jules Verne élémentaire. Tout cela en moins en 3 ans, sans jamais transiger avec nos exigences de qualité et sans limiter les travaux d’entretien habituels.
Nous agissons aussi sur le plan pédagogique, avec le soutien à la demande de classement REP du collège Nicolas Boileau, portée par le collectif BDR mobilisé.
Enfin, même si notre candidature commune et innovante avec Sainte-Geneviève-des-Bois n’a pas été retenue cette année pour le programme Cité Educative, nous ne baissons pas les bras. Nous lançons notre propre plan, « Ville Educative ».
Les premières tables rondes rassemblant la communauté éducative, les professionnels du secteur médical et social ainsi que les parents débuteront à la mi-juin pour définir des actions concrètes à mettre en oeuvre dès l’automne.
Nous avons besoin de l’engagement de tous pour y parvenir.

Groupe de la Majorité Municipale
"Saint-Michel Ensemble"

 


Agir ensemble à Gauche pour Saint-Michel

L’Espace Marcel Carné et le Centre Cuturel Baschet ont programmé en ce mois de mai, deux spectacles particulièrement
enrichissants. Respectivement, un concert de musique classique et un concert de musiques du monde. Enrichissants par l’ouverture culturelle qu’ils offrent, par la découverte, pour certains, de la musique classique au travers d’un thème et le mélange de sonorités et de danses par le biais d’un tour du monde entre Afrique de l’Ouest et Europe.
Sur l’initiative des mairies, lors de festivals, de spectacles de fin d’année, fêtes de la ville…, ce n’est pas rare d’avoir la possibilité de découvrir des styles musicaux de différentes origines. Alors qu’un festival des danses urbaines, avec la richesse de son travail cuturel sera aisément programmé, l’organisation d’un concert ou d’un festival pour le plus grand nombre, consacré uniquement à la musique classique, semble moins évidente. C’est dommage. Il n’y a pas de genre musical réservé ou inaccessible. L’expérience des musiciens, auteurs de musique classique est un enseignement d’actualité pour la découverte musicale, la persévérance de leur expérience professionnelle et artistique. La liberté provient aussi du choix inconditionnel que l’on se donne, du dépassement des barrières imaginées ou réelles. Dans un premier temps, l’idée d’un festival de musiques urbaines avec une première partie de musique classique serait intéressante.
A l’heure du développement personnel, de la recherche d’union entre l’homme et la nature, faire plus de place à la musique classique permettrait de s’apercevoir de ses bienfaits tant sur la nature que sur le bien-être humain.

Marie-Elisabeth Barde et Laurie Bartebin

 


SAINT-MICHEL EN COMMUN, ALTERNATIVE CITOYENNE

Le Conseil municipal du 23 mai était convoqué pour émettre un avis sur le projet de Programme Local de l’Habitat (PLH) et le projet de Schéma de Cohérence Territorial (SCoT) arrêtés par Coeur d’Essonne Agglomération. 5 jours avant, nous avons reçu les 305 pages du PLH et 788 pages pour le SCoT à télécharger. Au-delà de cette méthode qui réduit le Conseil municipal en simple chambre d’enregistrement, en tenant les citoyens à l’écart, nous lançons une alerte sur ce qui pourrait être imposé aux Saint-Michellois. Ces documents technocratiques s’inscrivent dans le cadre de ce qu’on appelle la métropolisation incarnée par le Grand Paris qui empile depuis près de 20 ans des structures coûteuses en total décalage avec la dégradation de la vie quotidienne des habitants (transports, emploi, santé, éducation, sécurité…). Derrière des souhaits théoriques de préservation de notre environnement, ces documents se concentrent sur un objectif de construction de 1 100 logements par an sur l’agglomération et la densification des zones d’activités. Nous refusons cette fuite en avant. Assez de béton et davantage d’Humain ! De 2007 à 2015, le nombre de logements vacants sur St Michel est passé de 812 à 1012. La part des ménages sous le seuil de pauvreté à St Michel est de 14 % contre 11% en moyenne dans l’agglomération. Parmi les locataires du parc social, le taux est de 36%, contre 29 % dans l’agglo. La priorité n’est pas la construction de nouveaux logements et la concentration d’emplois très précaires dans l’e-commerce.
Les urgences aujourd’hui ce sont de véritables réhabilitations et mises aux normes des immeubles existants pour réduire les charges des locataires et des co-propriétaires, un soutien effectif aux commerces de proximité, l’installation de médecins, la prévention de la délinquance, des moyens supplémentaires pour assurer auprès de TOUS une éducation de qualité…
Une enquête publique doit être ouverte avant les congés d’été. Venez en discuter lors de notre prochain rendez-vous citoyen, samedi 15 juin de 10h30 à 12h, salle des Glaises

Jean-Louis Berland, Françoise Poli, Corinne Bediou, Clément Jehanno, Maurice Boyé
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 


GROUPE ÉCOLOGISTES ET CITOYENS CŒUR D'ESSONNE

Depuis longtemps, les enseignants des écoles et collège du Bois des Roches font le constat des difficultés multiples rencontrées par les élèves et par eux-même : niveaux de réussite préoccupants, climat scolaire dégradé, conditions d’exercice professionnel difficiles, échecs de certains élèves et désarroi de certains parents… Pourtant, en 2015, à l’occasion de la révision de la carte nationale des Réseaux d’Education Prioritaires (REP), les établissements scolaires concernés avaient été déboutés de leur demande d’intégrer le dispositif rénové. Aujourd’hui, la situation ne s’améliore pas. La communauté éducative, mobilisée, avait donc l’espoir d’être retenue pour le nouveau dispositif Cité éducative, demande portée conjointement par les villes de Saint Michel sur Orge et Sainte Geneviève des Bois, pour répondre aux besoins d’obtenir de véritables moyens pour un contexte plus favorable aux apprentissages. Malheureusement, malgré la mobilisation importante, cette demande n’a pas abouti.
Les gouvernements successifs, en recherche permanente de réformes pour se prouver qu’ils agissent, ont contribué à dégrader le champ de l’éducation et ce n’est pas acceptable. L’Éducation nationale doit rester LE service public majeur de notre pays, pour permettre à tous les jeunes de d’accéder aux savoirs et de réussir à se construire pleinement.
Le succès de la manifestation du 11 mai à St Michel a démontré que nous sommes nombreux à exiger que tous les enfants et les jeunes aient les mêmes chances de réussite scolaire. Avec la vente de 601 logements du Bois des Roches à la société HLM Plurial-Noviliaen mai 2018, nous alertions sur les conséquences liées à la sociologie particulièreque prendra ce quartier et de la nécessité d’anticiper dès maintenant des besoins grandissants, en transports en commun, stationnement, places dans les crèches, écoles, collèges et lycée et en services publics d'une manière générale.
Conscients de tout cela, nous avons une responsabilité, celle d’accompagner de manière pragmatique les jeunes saint michellois et la communauté éducative.

Isabelle Catrain et Christian Soubra
https://ecologistescitoyens-cde.blogspot.fr/

 

 


Archives

2019

Tribunes janvier 2019

Tribunes février 2019

Tribunes de mars 2019

Tribunes d'avril 2019

Tribunes de mai 2019

Tribunes de juin 2019

2018

Tribunes janvier 2018

Tribunes février 2018

Tribunes de mars 2018

Tribunes d'avril 2018

Tribunes de mai 2018

Tribunes de juin 2018

Tribunes juillet-août 2018

Tribunes de septembre 2018

Tribunes d'octobre 2018

Tribunes de novembre 2018

Tribune de décembre 2018

2017

Tribunes_janvier_2017

Tribunes_février_2017

Tribunes mars 2017

Tribunes avril 2017

Tribunes mai 2017

Tribunes juin 2017

Tribunes juillet - août 2017

Tribunes septembre 2017

Tribunes octobre 2017

Tribunes novembre 2017

Tribunes décembre 2017

 2016

Tribunes_janvier_2016

Tribunes_Fevrier_2016

Tribunes_mars_2016

Tribunes_avril_2016

Tribunes_mai_2016

Tribunes_juin_2016

Tribunes_juillet-août_2016

Tribunes_septembre_2016

Tribunes_octobre_2016

Tribunes novembre 2016

Tribunes décembre 2016

2015

Tribunes-janvier-2015

Tribunes-fevrier-2015

Tribunes-mars-2015

Tribunes_avril_2015

Tribunes_mai_2015

Tribunes_juin_2015

Tribunes_juillet aout_2015

Tribunes_septembre_2015

Tribunes_octobre_2015

Tribunes novembre 2015

Tribunes_decembre_201

Ville de Saint-Michel-sur-Orge

Mairie - 16 rue de l'Eglise
91240 Saint-Michel-sur-Orge
Tél. 01 69 80 29 29