services equipementsRetrouvez dans cette rubrique, les différentes tribunes publiées par les groupes du Conseil municipal.

 

TRIBUNES DE JUILLET-AOÛT 2019


Saint-Michel Ensemble

A l’occasion du Conseil municipal du 27 juin dernier, nous avons pu voter le compte administratif 2018.
Celui-ci était l’occasion de revenir sur la stratégie budgétaire que nous avons mise en oeuvre depuis le début du mandat : conserver notre capacité à investir pour l’avenir sans baisser le niveau des services publics de la Ville.
La rénovation des axes structurants de la Ville a été une de nos priorités, avec les travaux de la place de l’Hôtelde Ville, de l’axe Berlioz-Puttlingen.
Ces réhabilitations continueront dans les mois et les années à venir avec par exemple la suite du plan Action Coeur de Ville ou encore celle du Pôle Gare.
Les infrastructures publiques n’ont pas été oubliées, avec la construction du Pôle associatif sportif et familial des Mares Yvon et celle de l’annexe du COSEC, afin de remplacer la grange.
Nous avons aussi développé un réseau de vidéo-protection à l’échelle de laVille, avec une deuxième phase permettant la mise en place de 27 caméras dans les lieux à risques, permettant de lutter contre la délinquance et des actes malveillants.
C’est enfin dans ce cadre que la future police municipale se met en place, afin d’être complémentaire avec les missions des agents de surveillance de la voie publique (ASVP). Mais ce n’est pas suffisant. Car nous pensons que la citoyenneté s’apprend tout d’abord à l’école, nous avons mis l’éducation au coeur de notre projet.
Comme tous les ans depuis dix ans, nous investissons un million d’euros pour nos écoles auxquels s’ajouteront les 4,5 millions d’euros supplémentaires prévus par le plan Ecoles Loisirs.
Nous allons aussi plus loin avec une démarche innovante sur la politique éducative et le climat de quartier sous la forme du plan Ville Educative, car nous refusons de penser que nos devoirs envers nos jeunes s’arrêtent à la sortie du CM2.
Si nous avons systématiquement recherché des financements complémentaires pour tous ces projets, c’est notre bonne santé budgétaire et notre capacité financière qui nous a permis de les mener à bien, même dans un contextE général de baisse des dotations. C’est aussi elle qui nous a permis d’éviter d’emprunter aux établissements bancaires, afin d’éviter de laisser à nos enfants le règlement de nos dettes.
Nous sommes fiers de continuer à porter un budget ambitieux, responsable et respectueux des futures générations pour Saint-Michel.

Groupe de la Majorité Municipale
"Saint-Michel Ensemble"

 


ENTENTE DES DÉMOCRATES ET DES RÉPUBLICAINS

Après les fêtes des voisins,
L'effervescence du mois d'juin,
L'été a enfin sonné
Et juillet est arrivé.
Saluons les bacheliers,
Leur repos est mérité,
Que la réussite soit,
et toujours, gardez la foi !
Travailleuses et travailleurs
Qui chaque jour de bonne heure
Partez loin de vos maisons
Pour un temps souvent bien long,
Gardez bien quelques minutes
Pourquoi pas, jouez de la flûte !
Appréciez parcs et jardins,
Promenez-y vos bambins.
En avant les cabrioles,
Car il n'y a plus école !
Enfin finis les devoirs,
On peut être tranquille le soir...
Voyageurs et voyageuses
Dans les vagues ou la poudreuse
Il y'en a des découvertes
A faire sur notre planète !
Et puis aussi pour certains
Pas besoin d'aller bien loin,
Pour le calme retrouver
Ainsi que pour méditer.
Le soleil prend de l'avance,
Il nous plonge dans les vacances
Il est temps d'en profiter,
A vos marques, prêts, feu... Bronzez !

Marie-Elisabeth Barde et Laurie Bartebin

 


SAINT-MICHEL EN COMMUN, ALTERNATIVE CITOYENNE

Les résultats des comptes 2018 de la ville ont enfin été présentés au Conseil municipal du 27 juin. Ils confirment des excédents qui ne justifiaient pas une augmentation des taux d’impôts locaux en 2016. Chaque année, notre groupe propose de baisser les taux de 10%. En 2017, cette baisse représentait une diminution de recettes de 1 417 579 €. Impossible nous a répondu la droite. Pourtant en fin d’année les comptes enregistraient un résultat excédentaire de 6 136 319,99 € ! En 2018, cette même proposition de baisse représentait une diminution des recettes de 1 398 777 €. Le maire nous a répondu que ce n’était pas réaliste. Pourtant en fin d’année 2018 le résultat de clôture affiche un excédent de 2 993 364,53 € !
Nous n’avons jamais eu la prétention d’avoir raison sur tout. Mais sur le budget, les chiffres sont incontestables. Notre opposition ne se résume pas à des questions de forme. Nos divergences portent sur le fond, sans double langage au conseil d’agglomération. Quand nous constatons la dégradation des conditions de vie des habitants, un gouffre financier au centre commercial et un bétonnage excessif de la ville, nous nous appuyons sur des données précises : 1012 logements vacants recensés en 2015, 371 731,85 € de charges payées en 2018 pour le centre commercial, 36% des locataires du parc social en dessous du seuil de pauvreté et ces deux dernières années, + 18,7% de personnes au RSA et + 22% de foyers accompagnés par le CCAS…
Notre groupe demeure cohérent depuis 5 ans. Nous privilégions l’écoute régulière et attentive de la population, les démarches concrètes et le soutien aux diverses revendications concernant votre vie quotidienne, l’information et l’implication des habitants à travers nos permanences, nos assemblées citoyennes et nos comptes-rendus de mandat. Nous allons poursuivre sereinement ce travail à la rentrée pour continuer à fédérer toutes les énergies et co-construire, avec vous et pour vous, un avenir en commun. Nous vous souhaitons un été le plus agréable possible.

Jean-Louis Berland, Françoise Poli, Corinne Bediou, Clément Jehanno, Maurice Boyé
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 


GROUPE ÉCOLOGISTES ET CITOYENS CŒUR D'ESSONNE

A St Michel sur Orge, Europe Écologie Les Verts a convaincu le 26 mai près de 18% des électeurs, plaçant la liste en 2ème position sur la ville. Le beau résultat des écologistes aux niveaux national et local montre une véritable adhésion à un programme cohérent, loin de l’opportuniste conversion écologiste d’autres acteurs de la vie politique. EELV n'a bien sûr pas le monopole du vert : d’autres formations ont sincèrement intégré la cause environnementale dans leur programme. L’environnementalisme se concentre sur les conséquences environnementales des activités humaines et considère que de simples aménagements permettront de les contenir. Il engage peu. Il peut être présent dans l’espace public et tous les partis politiques peuvent se targuer de le mettre à leur programme.
L’environnementalisme n’est qu’une partie de l’écologie politique, qui estime, elle, que les crises environnementales et sociales reposent sur notre système économique, notre organisation politique centralisée et notre volonté très occidentale de «dominer la nature». La crise écologique ne consiste pas seulement en la dégradation de l’environnement, mais également en la dégradation générale de la qualité de vie humaine : le processus à l’oeuvre de destruction de la Nature est responsable de nos crises sociales et politiques. Contre ce processus, l’écologie politique plaide pour un autre modèle de société qui implique sobriété énergétique, territorialisation des activités économiques et sociales, solidarité et démocratie locale ou encore réorientation de la conception technologique.
Le projet écologiste implique la transversalité dans toutes les politiques : on ne peut pas, à Bruxelles, être écologique sur la politique agricole commune et ne pas l'être sur les transports ou en interdisant l’entrée en Europe aux réfugiés. On ne peut pas, en Essonne, être écologiste sur la promotion de l’agriculture bio de proximité et continuer à accepter de nouvelles implantations de plateformes logistiques, ou n’associer qu’à la marge les habitants aux prises de décisions sur l’avenir du territoire. Le résultat du 26 mai nous engage, élu.e.s écologistes, à continuer de travailler pour changer vraiment les choses, à tous les niveaux où nous siégeons ! C’est ce à quoi nous travaillons dès maintenant avec celles et ceux qui partagent ces valeurs et souhaitent participer à la co-construction d’un projet écologiste et social cohérent pour notre ville et l’Agglo !

Isabelle Catrain et Christian Soubra
https://ecologistescitoyens-cde.blogspot.fr/

 

 


Archives

2019

Tribunes janvier 2019

Tribunes février 2019

Tribunes de mars 2019

Tribunes d'avril 2019

Tribunes de mai 2019

Tribunes de juin 2019

Tribunes de juillet-août 2019

2018

Tribunes janvier 2018

Tribunes février 2018

Tribunes de mars 2018

Tribunes d'avril 2018

Tribunes de mai 2018

Tribunes de juin 2018

Tribunes juillet-août 2018

Tribunes de septembre 2018

Tribunes d'octobre 2018

Tribunes de novembre 2018

Tribune de décembre 2018

2017

Tribunes_janvier_2017

Tribunes_février_2017

Tribunes mars 2017

Tribunes avril 2017

Tribunes mai 2017

Tribunes juin 2017

Tribunes juillet - août 2017

Tribunes septembre 2017

Tribunes octobre 2017

Tribunes novembre 2017

Tribunes décembre 2017

 2016

Tribunes_janvier_2016

Tribunes_Fevrier_2016

Tribunes_mars_2016

Tribunes_avril_2016

Tribunes_mai_2016

Tribunes_juin_2016

Tribunes_juillet-août_2016

Tribunes_septembre_2016

Tribunes_octobre_2016

Tribunes novembre 2016

Tribunes décembre 2016

2015

Tribunes-janvier-2015

Tribunes-fevrier-2015

Tribunes-mars-2015

Tribunes_avril_2015

Tribunes_mai_2015

Tribunes_juin_2015

Tribunes_juillet aout_2015

Tribunes_septembre_2015

Tribunes_octobre_2015

Tribunes novembre 2015

Tribunes_decembre_2015

Ville de Saint-Michel-sur-Orge

Mairie - 16 rue de l'Eglise
91240 Saint-Michel-sur-Orge
Tél. 01 69 80 29 29